Tour de l’égalité en Bretagne

Sensibilisation des jeunes, mixité des métiers, reconversion professionnelle, entrepreunariat féminin… : découvrez quelques initiatives menées en Bretagne et présentées ce printemps lors du « tour de l’égalité » de Gaëlle Abily, vice-présidente de la Région chargée de l’égalité et de l’innovation sociale.

Projet citoyen Karta
Une « Quinzaine de l’égalité » au Lycée Jean-Moulin

Un jeu de plateau collaboratif « Equité toi ? » sur l’égalité et les violences, une exposition sur les femmes au travail en Bretagne et dans les Côtes d’Armor entre 1900 et 1945, un tournoi sportif mixte, des rencontres (avec une juriste, une auteur de BD, un slameur…) mais aussi des films, des livres et des bandes dessinées… : au printemps 2014, lycéens et enseignants du lycée Jean-Moulin de Saint-Brieuc ont vécu durant deux semaines au rythme de la « Quinzaine de l’égalité », organisée pour la première fois sein de leur lycée. Cet événement de sensibilisation est l’un des 100 projets citoyens Karta soutenus chaque année par la Région Bretagne dans les lycées bretons sur le thème de l’égalité (relations filles-garçons, préjugés et représentations, sexualité, violences, mixité des métiers…) Pour le prolonger, tout-e-s les lycéen-nes sont invité-es à participer à la 4e Biennale de l’égalité à Lorient.

Mixité des formations
Des « modules découverte » des métiers de l’agriculture

Maxence Gross
Maxence Gross

Grâce aux « modules découverte » créés par le Centre d’information des droits des femmes et des familles (CIDFF), 500 femmes par an peuvent appréhender chaque année les métiers du secteur agricole, auxquels elles n’auraient pas pensé spontanément. Ce module a ainsi été suivie ce printemps au CIDFF de Loudéac par une dizaine de femmes qui ont découvert ce secteur à travers des interventions de professionnel-e-s et des visites d’entreprises. L’objectif : élargir leurs perspectives professionnelles, mais aussi de les accompagner dans leurs démarches d’accès à la formation continue et à l’insertion professionnelle en répondant à leurs problématiques l’organisation de vie : garde des enfants, mobilité géographique… Une action pour faire progresser la mixité des métiers dans un milieu occupé majoritairement par les hommes.

 

 

Mise en réseau
L’association Entreprendre au féminin Bretagne

Gaëlle Vigouroux
Gaëlle Vigouroux

En Bretagne, 36 % des créateurs d’entreprises sont des créatrices. Et le réseau Entreprendre au féminin Bretagne compte bien faire progresser encore la création d’entreprises par les femmes. Créée en 2003 et forte de 350 adhérentes, il est à l’origine de 113 nouvelles entreprises en dix ans :  du commerce à l’architecture d’intérieur, l’agriculture ou la communication. C’est la seule structure régionale à proposer aux Bretonnes un accompagnement complet à la création d’entreprise, en cherchant à lever les freins pour construire les projets. Son angle d’approche : aider les femmes à prendre conscience de leur valeur ajoutée, à élargir leurs ambitions professionnelles et à développer leur créativité pour concrétiser leur projet. A la 4e Biennale,  l’association anime un « speedbusiness meeting » entre femmes entrepreneures ou en passe de le devenir et une séance decréativité intitulée «Imaginez l’entreprise égalitaire de demain » pour les acteurs économiques.

Projet de loi
Les apprenti-es du CFA de Vannes revisitent la contraception

Charles Crié
Charles Crié

Au centre de formation en apprentissage (CFA) de la chambre des métiers de Vannes, une quarantaine de jeunes de 16 à 18 ans se sont engagés dans un projet sur la contraception, initié par cinq formatrices avec le centre de planification familiale. Les jeunes apprenti-e-s en CAP cuisine et en bac pro commerce ont travaillé sur la « fabrication » d’une loi (en cours d’environnement juridique, français, histoire ou prévention-santé environnement), en s’interrogeant sur les acquis des lois Neuwirth (autorisant l’usage libre des contraceptifs ) et Veil (autorisant l’IVG sur simple demande à un médecin) et sur les objectifs et l’application d’une loi dans le cadre européen, mais aussi en abordant ces questions à travers leur propre quotidien. En point d’orgue, l’interprétation d’un débat parlementaire sur « La loi IVG, son histoire, son application…et aujourd’hui ! ». Un vrai projet dans un CFA qui conduit depuis plusieurs années des projets autour de l’égalité des droits » (avec des associations comme Puls’Art, des compagnies artistiques…).

Expérimentation
Des citoyennes actrices de leur territoire en Finistère

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’action conduite dans le Finistère pour aider les 280 femmes ex-salariées de l’entreprise Doux (licenciées du pôle frais en septembre 2012) à se reclasser est l’une des six expérimentations pour l’égalité professionnelle menées par la Région Bretagne sur deux ans. Constatant que seules 12 % des femmes contre 25 % des hommes (la plupart âgées de plus de 50 ans, peu qualifiées et peu mobiles) avaient retrouvé un CDD ou CDI un an après leur licenciement, une action innovante, à la fois individuelle et solidaire, a mis en relation ces femmes avec  les entreprises et les activités locales possibles de leur territoire via stages et parrainages (dans l’agriculture, le commerce…). Elles ont aussi participé à plusieurs projets pour explorer un territoire connu dans de nouvelles directions : réflexion sur le tourisme rural avec l’éventualité de créer table d’hôte ou gîte  ; découverte des métiers dits non féminins dans d’autres activités industrielle via la réalisation d’un film…

 

 

Tous les zooms sur la Biennale

Débat avec Najat Vallaud-Belkacem : l’égalité pour changer nos vies ?

Double concert-pique nique : fêtons l’égalité !

Participez au flash mob pour l’égalité

Débats et forums : l’égalité, qu’en pensez-vous ?

Exposition : Femmes en résistance

Ateliers : formez-vous à l’égalité !

 

 

 

Une réponse à “Tour de l’égalité en Bretagne”

  1. LUBAC Christian

    L’égalité femmes/hommes ne se fera que par l’égalité vestimentaire, et le lorsque le tabou représenté par la jupe tombera. Ancien président de l’association HEJ « hommes en jupe », je me bats depuis de nombreuses années pour que cette réalité existe. De nombreux hommes et de femmes y croient. Nous luttons pour que cessent les violences physiques ou verbales envers nos femmes, nos enfants, et pour que les regards changent.
    L’égalité ne pourra se faire uniquement par les lois.
    Cela permettrait la création de vêtements nouveaux, de lutter contre le réchauffement.
    Je ne suis pas certain de vous convaincre (mais aujourd’hui les choses bougent, et il serait bon d’y regarder de plus près)

Les commentaires sont fermés.