En privé, au travail, en formation, dans la vie publique… : chiffres et études en attestent, les inégalités persistent en France entre les femmes et les hommes. Et la Bretagne n'y échappe pas.

A la maison

 ILLSUTRATION EGALITEA la maison, les inégalités ont la vie dure.

  • 75 % des tâches domestiques (ménage, soins aux enfants…) restent assurées par des femmes.
  • 40 % des femmes interrompent leur activité ou la réduisent à l’arrivée du premier enfant contre 6% des hommes. La répartition entre temps familial et professionnel reste inégale.

 

 

Dans l’emploi

Disparités de salaires, différences de statuts, accès aux responsabilités, chomâge et temps partiel imposé… : malgré la succession des lois, les inégalités de genre subsistent au travail.

320x180Chômage et précarité

  • 45 % des hommes travaillent en contrat à durée indéterminée à temps complet contre 25 % des femmes.
  • 52 % des demandeur-euse-s d’emploi étaient des femmes en Bretagne en 2013 (contre 50 % en moyenne en France). Elles sont de plus en plus nombreuses en particulier chez les 20-25 ans.
  • plus d’1 mère sur 3 vivant seule avec ses enfants est sous le seul de pauvreté (37%)

 

 

Responsabilités et création d’entreprises

  • 60,5 % des postes de cadres sont occupés par des hommes en France, dans les entreprises du secteur privé et semi-public et des emplois de direction de la fonction publique (où les femmes occupent pourtant 60 % des postes).
  • 36% des créateurs d’entreprises sont des créatrices en Bretagne
  • 32 % des actifs agricoles sont des femmes mais seules 27% d’entres elles sont cheffes d’exploitation.

 

 

Salaires

  • Dans 78 % des couples, l’homme perçoit un salaire supérieur à celui de sa conjointe.
  • 27 % d’écart de salaire, tous types d’activités confondues, sépare toujours les femmes et hommes en Bretagne. Le salaire moyen est de 1 719 € pour les femmes contre 2 133 € pour les hommes, plaçant la Bretagne au 24e rang des régions françaises.

 

Nicolas JOB2_320Temps de travail

  • 80 % des postes à temps partiel sont occupés par des femmes.
  • En 6e position des régions de France pour les emplois à temps partiel, la Bretagne compte 6% d’hommes à temps partiel et 33 % de femmes.

 

 

En formation

Les femmes ont globalement de meilleurs résultats scolaires que les hommes et font plus souvent des études supérieures (avec de fortes disparités d’orientation), mais elles rencontrent plus de difficultés face à l’emploi.

320x180formationRéussite scolaire

  • Taux de réussite des filles au bac de 93% contre 90 % pour les garçons en 2013 en Bretagne. Les filles sont plus nombreuses que les garçons à passer le bac général (56 %) ou technologique (53%), mais moins (44 %) le bac professionnel.
  • 51% des bacheliers étaient des femmes, mais on en comptait seulement 48 % parmi les doctorants en Bretagne en 2013.
  • 43 % des hommes ont un bac ou un diplôme supérieur contre 51% des femmes

 

 

Station Biologique de RoscoffOrientation professionnelle

  • 30 % des étudiant-e-s des filières scientifiques à l’université sont des filles (contre 75 % en lettres et sciences humaines) et seuls 27% des diplômes d’ingénieurs ont été délivrés à des femmes, en Bretagne en 2013.

 

 

 

 

formation continue-320x180Formation continue

  • Minoritaires dans les formations qualifiantes (de niveau CAP ou Bac), les femmes sont majoritaires dans les formations de remise à niveau, d’élaboration d’un projet professionnel et d’accès à la qualification.
  • 5 domaines de métiers attirent 75 % des femmes en formation continue en Bretagne contre 9 domaines pour 75 % des hommes.
  • 6 candidat-e-s sur 10 au dispositif régional de Validation des acquis de l’expérience sont des femmes, mais seules 53% d’entre elles valident en totalité leur parcours contre 67% pour les hommes.

 

Dans la vie publique

hommes_320x180Les différentes lois pour imposer la parité ont amélioré la place des femmes en politique dans le paysage politique local et national, mais il reste du chemin à faire :

  • 50/50 dans un gouvernement paritaire depuis 2012, pour la première fois dans l’histoire de la République en France.
  • 26% de femmes à l’Assemblée nationale et 22 % au Sénat : dix ans après le vote de la loi de juin 2000 sur la parité, les deux restent des lieux très masculins.
  • 13 ,8 % des maires sont des femmes en France, et cette disparité croît avec la taille des communes : elles ne sont plus que 2,9 % dans celles de plus de 100 000 habitants.
  • Si 48% de femmes élu-es dans les conseils régionaux (deux fois plus qu’en 1998), mais seulement 13,8 % dans les conseils généraux.

Dans la sphère privée

Charles Crie__320x180Les violences faites aux femmes

Les violences faites aux femmes – physiques, psychologiques, sexuelles…- restent un fléau : elles touchent tous les milieux et tous les âges, en Bretagne comme ailleurs.

  • 1 femme sur 10 est victime de violences en France, mais 1 sur 9 seulement porte plainte. Au total, 700 000 femmes ont été victimes de violences – sexuelles pour 300 000 et conjugales pour 400 000, entre 2011 et 2013.
  • Tous les 2, 5 jours, 1 femme meurt en France sous les coups de son compagnon ou ex-compagnon (148 femmes décédées en 2012)
  • 2,5 millions d’euros. C’est le coût estimé des violences conjugales dans notre pays chaque année, soit 39€ par an et par habitant.

hompophobie_320x180L’homophobie

  • 27 % de hausse dans les témoignages d’homophobie constatés par l’association SOS homophobie en 2012
  • 25 % des adolescents français ayant fait une tentative de suicide en 2011 étaient homosexuels.

 

 

 

L’égalité en France

formation pro_320x180D’après le Forum économique mondial en 2013, la France occupe au classement général parmi 136 pays :

  • La 45e place pour les inégalités entre les sexes
  • Le 67e rang en matière d’égalité professionnelle et économique

Au 1er janvier 2010, les femmes représentaient 51,6 % des 62,8 millions de personnes vivant en France.

 

 

 

 

Sources : femmes.gouv.fr, haut-conseil-egalite.fr, insee.fr, cerep.fr, education.gouv.fr, onisep.fr, travail-emploi.gouv.fr, bretagne.direccte.gouv.fr, gref-bretagne.com, mouvement-hf.org, ladocumenationfrançaise.fr

Crédits photos : Emmanuel Pain, Fred Tanneau, Pressmaster-Fotolia.com, Charles Crié, Nicolas Job, Martin Boudier, Philippe Erard, Emmanuel Pain, Guillaume Prié, Charles Crié, Caroline Ablain, Emmanuel Pain.